Courtes biographies

Isabelle Chalendar est professeure des universités, actuellement directrice de l’UFR de mathématiques de l’université Gustave Eiffel à Marne la Vallée et responsable du Gdr Analyse Fonctionnelle, Harmonique et Probabilités.

Elle est spécialiste d’analyse fonctionnelle et a travaillé de façon intensive en théorie des opérateurs, en particulier sur le problème du sous-espace invariant.

François Lê est maître de conférences à l’Université Claude Bernard Lyon 1, Institut Camille Jordan.

Il est spécialiste de l’histoire de la géométrie algébrique au XIXe siècle.

Georg Schiemer is professor at the Department of Philosophy, University of Vienna and external fellow at the Munich Center for Mathematical Philosophy at LMU Munich.

His research focuses on the history and philosophy of mathematics and early analytic philosophy. He is also interested in logic, the history and philosophy of logic and formal philosophy of science.

Rossana Tazzioli est professeure d’histoire des mathématiques à l’université de Lille.

Ses domaines de recherche concernent entre autres la géométrie différentielle et la physique mathématiques aux XIXe et XXe siècles, les mathématiciens et Première Guerre mondiale, ainsi que l’Unione Matematica Italiana.

Marc Chemillier est Directeur d’études de l’EHESS. Chaire Anthropologie des connaissances : modélisation des savoirs relevant de l’oralité

Ses travaux portent sur la modélisation des savoirs relevant de l’oralité, et plus particulièrement sur les savoirs musicaux. Ils se situent à la croisée de l’anthropologie, de la musicologie, de l’informatique et des mathématiques (combinatoire des mots et de la théorie des langages formels). La modélisation consiste à étudier les principes de cohérence qui organisent ces savoirs et à en explorer la logique sous-jacente. Il s’intéresse à la manière dont cette logique est consciente dans l’esprit des détenteurs de ces savoirs ce qui le conduit à associer modélisation logique et enquête de terrain sur le contexte social et cognitif.

Fernando Zalamea est professeur à l’Universidad Nacional de Colombia de Bogotá (Colombie), mathématicien et philosophe des mathématiques. Ses recherches portent sur les logiques alternatives, les études sur Peirce et Lautman et la philosophie des mathématiques modernes et contemporaines. Il a publié de nombreux ouvrages et essais en études culturelles, philosophie et mathématiques, notamment Synthetic Philosophy of Contemporary Mathematics (Urbanomic/Sequence Press, 2012). En 2019, il a publié la première étude monographique sur l’œuvre d’Alexander Grothendieck.

Jean-Pierre Marquis est professeur au département de philosophie de l’Université de Montréal où il enseigne la logique et la philosophie des sciences. Ses recherches se concentrent sur la philosophie et les fondements des mathématiques contemporaines et il a publié un livre sur l’histoire et la philosophie de la théorie des catégories ainsi que nombreux articles dans des revues internationales.

Ses travaux récents concernent la notion de style en mathématiques, en étudiant en particulier le style structuraliste dans les travaux de Bourbaki et Grothendieck entre autres.